ActualitésConseil en imageNon classé

Mademoiselle Blésoise : la beauté n’est pas une question de taille

La beauté n'est pas une question de taille

A 36 ans, Sabrina Rouet est une entrepreneuse qui met du sens dans tout ce qu’elle entreprend. Elle a créé « Mademoiselle Blésoise », une boutique de prêt à porter féminin à Blois. Un commerce pas tout à fait comme les autres car Sabrina chouchoute ses clientes à travers des conseils sur RDV en morphologie notamment. Rencontre avec cette vendeuse expérimentée et très à l’écoute de ses clientes.

Pourquoi avez-vous  affiché à la vue de tout le monde sous votre enseigne « Mademoiselle Blésoise » : la beauté n’est pas une question de taille ?

Après 10 ans en tant que responsable dans des magasins de différentes grandes enseignes de prêt à porter, j’ai constaté un manque crucial de tailles dans les rayons. Chaque jour, une cliente me demandait jusqu’à quelle taille nous proposions nos vêtements.

La plupart des marques dites grand public et abordables vont jusqu’à la taille 46/48 grand maximum. Sinon il faut se diriger vers des enseignes grande taille qui du coup ont une collection spécifique pas forcément à la tendance du moment, à forcément à la mode ou à un cout très élevé.

Depuis le 28 mai dernier, date de l’ouverture de ma boutique à Blois, les pièces, les habits de taille 52 partent tout de suite ! Elles sont vendues très très rapidement. Dans la mesure où je ne pratique pas le réassort, je propose des nouveautés tous les 15 jours…Les tailles proposées à la vente dans la boutique comme en ligne vont du 34 au 52. La taille 34 est aussi recherchée et redonne le sourire à des femmes très minces.

Vous mettez un point d’honneur à choisir des pièces auprès de vos fournisseurs qui soient confortables et pour toutes les morphologies. Vous pouvez nous donner des exemples ?

Je choisis dans un premier temps selon la demande de mes clientes , puis la tendance du moment. Les matières également beaucoup demandées selon la saison concernent du coton plus que du polyester par exemple et en hiver ce sera du cachemire, mohair, laine …  ensuite il y a une longue recherche en amont pour le meilleur rapport qualité prix .

Les pantalons à taille élastique fluide souple, les encolures en V, coupes over size , sont très demandés. Sensibilisée aux personnes qui ont un cancer du sein ou qui ont eu à subir cette maladie, je leur montre des hauts à col rond ou bateau avec des matières végétales. Je propose aussi des robes droites. Il arrive que pour une personne âgée à mobilité réduite ou en situation de handicap, c’est l’infirmière ou l’aide à domicile qui vient me voir pour que je propose des habits que la personne âgée essaiera chez elle. Un service très apprécié. Il est important que la femme à chaque moment de sa vie se sente bien dans ses habits et reste coquette et séduisante. La matière reste un critère premier de choix pour moi: le coton, le tencel, le modal les matières végétales non agressives pour la peau .

Il y a aussi la forme des bretelles ou l’encolure. D’ailleurs depuis 1 an, je me suis lancée dans les conseils en morphologie sur RDV exclusivement. 

Pouvez-vous nous détailler votre forfait morphologie ?

À la suite d’une formation en 2018 et 2019, j’ai acquis les techniques de colorimétrie basée sur les 4 saisons, des t techniques de morphologie du corps et sur le style-socio de clientes. Le rendez-vous a une durée d’une heure trente –deux heures.

Visant à valoriser l’apparence, des conseils étape par étape avec des astuces simple à moindre coût. Je leur prodigue des conseils sur les coupes, matières, associations de couleurs, les accessoires. Je m’adapte à chaque cliente, beaucoup de rendez-vous sont liés à une perte ou une prise de poids principalement. A partir d’un questionnaire et d’une photo de la personne habillée et en sous vêtement, je valide les attentes de la cliente qui sont souvent motivés par la prise de poids et un ventre proéminent. J’échange avec la personne et je mets au point un nouveau look avec des habits qui donnent du volume qui valorise la silhouette. Je leur redonne confiance et elles me le disent ! Le suivi est important et la satisfaction des clientes est là. Je vais d’ailleurs finir ma formation en colorimétrie qui est intégrée à la morphologie. Une technique basée sur les couleurs de peau et cheveux et le psychophysique. Je vais investir dans une mallette pour prodiguer aussi à terme des conseils en maquillage car à travers tous ces conseils on touche l’intime, à son expression à travers les couleurs. 

Que pensez-vous de la mode inclusive ? 

Il faut accepter son corps en 2022, la mode n’est pas qu’une question de kilos ou de morphologie malheureusement il y a encore beaucoup de travail à faire pour que les mœurs changent d’où mon slogan phare avec mon enseigne « la beauté n’est pas une question de taille ». J’essaye à mon niveau de mettre en confiance les femmes qui passent la porte de ma boutique.

 Il y a un centre important à Blois qui traite de l’obésité. Je suis en lien avec une diététicienne. J’espère pouvoir intervenir dans ce centre pour participer à mon humble niveau à la cause du bien être pour toutes les femmes. En attendant, je propose des shootings photos à toutes les morphologies pour valoriser mes nouveautés à la mode sur mes réseaux sociaux et ça fonctionne bien, les vidéos ont du succès ! J’espère pouvoir participer à un défilé de mode…En tout cas, le showroom initié chez moi durant un an avant l’ouverture de ma « vraie » boutique a permis de faire connaitre « Mademoiselle Blésoise », de fidéliser des clientes sur mes valeurs. La vente en ligne continue aussi via instagram. La méthode de fidélisation est surtout d’être à l’écoute de la personne, être toujours dans la bienveillance avant tout, ne pas vendre pour vendre.

Légende photo :

Sabrina Rouet, la créatrice de « Mademoiselle Blésoise »

https://www.mademoiselleblesoise.com/

https://www.facebook.com/mademoiselleblesoise/

https://www.instagram.com/mademoiselle_blesoise/

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer