ActualitésInterviews - Portraits
A la Une

TOUS ERGO, le meilleur ami pour s’habiller !

Tous Ergo est une société implantée à Bondues dans les Hauts de France, elle est spécialisée depuis 2008 dans les objets ergonomiques conçus pour permettre aux personnes en situation de handicap et aux aînés de gagner en liberté de mouvements.

« Chez Tous ergo, nous sommes animés par les mêmes valeurs, la volonté de rendre le monde plus accessible pour tous : de la personne âgée, à la personne situation de handicap, jusqu’à l’aidant et aux proches. L’autonomie est précieuse, faisons notre possible pour la conserver ! ». Thibault Delloye son fondateur, par la voix de Joy sa chargée de communication, nous présente les objets ou astuces d’aide à l’habillage. Une petite révolution est en marche !

Présentez-nous vos dernières références tant pour les aînés que pour les personnes en situation de handicap. Avez-vous un salarié spécialisé dans ce type d’outils à l’habillage en lien avec des ergothérapeutes ?

Nous avons une catégorie complète sur l’aide à l’habillage, où nous proposons des vêtements à fermeture à scratch, des lacets élastiques, des enfile-bas et même des attache bracelet. Bien que nous ne soyons pas spécialisés dans l’habillement, nous nous vouons à trouver des solutions pour rendre plus facile cette étape de la journée. Récemment, nous avons fait fabriquer des pinces d’aide à l’habillage. Celles-ci permettent aux personnes de tout âge ayant perdu l’usage d’un bras d’enfiler leur pantalon. En position assise, les pieds dans le pantalon, on accroche une pince sur son t-shirt ou sa chemise, et l’autre sur le haut du pantalon. En se levant, le pantalon monte tout seul et nous permet de l’attacher avec aisance.

Également nous proposons un enfile bas de contention plutôt révolutionnaire puisqu’il est doté de poignées. Il va permettre d’écarter le bas de contention pour qu’il ne touche pas la peau en l’enfilant, et de le remonter en toute autonomie. 

Toujours pour les bas de contention, il existe sur notre site le retire bas de contention avec un long manche.

Puis, une solution pour enfiler facilement son slip, son caleçon ou sa culotte lorsqu’on a du mal à se baisser, un enfile soutien-gorge ou encore des chausses pieds à long manche

Nous trouvons ces produits en consultant des ergothérapeutes ainsi que des blogs ergo. Nous sommes aussi, et surtout, en veille constante pour déceler les nouveautés. Toutes aides techniques qui peuvent sortir pour faciliter la vie et l’habillage des personnes âgées, handicapées, ou de leurs aidants.

Comment se déroule la phase de test de chaque objet dit intelligent ? Avez-vous une communauté de testeurs ? Quels sont vos critères avant la mise en vente ?

Nous avons une communauté des testeurs que nous essayons de faire varier au maximum : ergothérapeutes, patients d’ergothérapeute, seniors, clients, proches aidants, personnes à mobilité réduite.

Nous leur envoyons le produit, ou nous les faisons venir s’ils ne sont pas loin, et leur fournissons un questionnaire spécifique à chaque produit. Nous recoupons ensuite les interviews pour en faire un article de blog sur le sujet.

6000 références et une veille permanente

Lorsqu’un produit n’est pas jugé pratique par nos testeurs, nous envoyons les retours à nos fabricants afin qu’ils puissent y appliquer les modifications nécessaires à leur optimisation.

Évidemment, il n’est pas possible de faire tester nos 6000 références. Nous jugeons donc parfois avec notre expertise de la qualité de l’aide technique que nous souhaitons référencer. 

Nos fournisseurs sont français, européens et parfois asiatiques. Nos critères de sélection vont évoluer autour des avis clients : si l’on reçoit rapidement des retours d’expérience peu satisfaisant, nous comprenons qu’il faut arrêter de commercialiser le produit. Nous décidons cependant parfois, en fonction des retours, d’informer le fabricant pour qu’il trouve une solution pour améliorer le produit.

Et quand les notes sont bonnes, nous prenons soin de le mettre en avant.

Quelles sont les nouveautés attendues cette année pour faciliter encore plus l’habillage ou le déshabillage ?

Nous aimerions beaucoup pouvoir proposer de plus en plus de vêtements agréables et faciles à enfiler pour les séniors et PMR. Mais cette année, nous voyons bien que la crise de matière première et hausse des prix a aussi impacté notre secteur : nos fournisseurs voient leur production ralentie, et n’ont que très peu de nouveauté à nous proposer malheureusement ces derniers temps.

Appareil pour l'enfilage des bas de contention.
Appareil pour l’enfilage des bas de contentions.

Sur les difficultés d’habillement, quelles sont vos observations compte tenu de votre expérience depuis 2008 ?

Nous dirions qu’il y a, mis à part cette année particulière, de plus en plus d’innovation dans ce domaine. Une volonté de faire de l’inclusif, dans de plus en plus de marques. Que ce soit pour les enfants ou les adultes. Cependant, très souvent, les aides techniques pour l’aide à l’habillage sont des choses très pragmatiques. Qui viennent de l’esprit de Monsieur ou Madame Tout-le-monde.

Raison pour laquelle nous avons les antennes pointées, toujours, vers les idées de nos clients. Ils pensent à améliorer tel ou tel produit, expriment des besoins très concrets, auxquels il est parfois possible de répondre avec nos réseaux de fabricants.

À votre avis, quels sont les manquements du prêt à porter afin de rendre la mode plus inclusive ?

Sortir du simple spectre de l’esthétique. Il est important que le vêtement soit beau, qu’il y en ait pour tous les goûts. Mais dans le domaine des aides à l’habillage, on voit bien que l’esthétisme va prôner sur une réelle recherche de fonctionnel, confortable, universel et adapté.

Se sentir bien dans ses vêtements est fondamental. Mais les marques de prêt à porter génériques ne sont pas encore au diapason sur ce besoin. Que l’on soit en situation de handicap ou non, il devrait être compréhensible que l’on veuille se sentir bien dans nos vêtements : et ce, quel que soit notre morphologie. Le tout dans une quête également esthétique. Pour nous, il devrait être possible d’allier les deux.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer