ActualitésInterviews - Portraits
A la Une

Avec le Comptoir de l’Hirondelle : des boutiques pop up dans les EHPAD !

Faire défiler les personnes âgées, même en fauteuil roulant, dans les maisons de retraite : il fallait y penser ! Mieux, le temps d’une journée, faire venir une boutique de vêtements adaptés afin que les résidents puissent en toute liberté choisir leurs vêtements, se sentir tout simplement bien dans leurs habits… bienvenue dans  le service à la personne innovant du Comptoir de l’Hirondelle !

Nathalie Yves, qui a longtemps travaillé pour des grandes marques de textile, a créé en 2019 ce concept dans les Hauts de France. Rencontre avec une entrepreneuse qui vient de recevoir le prix Silver Eco dans la catégorie PRIX DES SENIORS et qui espère agrandir son réseau sur toute la France.

Que représente le prix Silver Eco pour vous ?

C’est une reconnaissance et dans cette période hyper anxyogène, on en a vraiment besoin. Faire comprendre que le vêtement n’est pas un accessoire superflu, que pouvoir choisir son vêtement, être libre de pouvoir le choisir…c’est essentiel pour la dignité de la personne car nous touchons à ce qu’il y a de plus intime. Donc oui ce prix est un encouragement : il va nous donner plus de visibilité , plus de notoriété dans l’économie des séniors, un sérieux coup de pouce pour notre réseau.

Présentez nous votre concept de boutique pop up dans les Ehpads…

Le Comptoir de l’Hirondelle contribue à l’animation des lieux d’hébergement en transformant en 5 minutes un hall en boutique éphémère et ainsi montrer que les Ehpad sont des lieux de vie et d’envies ! C’est aussi l’occasion de s’amuser en organisant des défilés de mode avec comme mannequins : les séniors (du jamais vu) ! Nous nous déplaçons dans les structures d’accueil type Ehpad. Sur une journée, nous transformons l’Ehpad en un lieu de vie, d’envies. Du coup, nous favorisons les interactions sociales et nous redonnons confiance aux résidents, de l’estime de soi. C’est en avril 2019, dans un EHPAD de Tourcoing, que la 1ère expérience de Boutique éphémère a eu lieu ! Nous intervenons de cette manière dans 70 Ehpad principalement dans la région des Hauts de France, et maintenant aussi en Occitanie, avec l’arrivée de Sandrine Debreuque (sur Nimes) et Amélie Hueso (sur Montpellier) .

Favoriser l’emploi local

Quel est votre objectif sur ces journées de prêt à défiler ?

Notre envie est de contribuer à entretenir de la dignité en permettant aux résidents qui souvent ne peuvent plus sortir en ville de retrouver la liberté de choisir et de décider eux-mêmes ce qu’ils souhaitent porter comme vêtements.
Nous sommes également des soutiens pour les familles, le personnel des maisons de retraites mais aussi les résidents en leur proposant des vêtements adaptés et dans l’air du temps qu’ils peuvent toucher, essayer et acheter le jour de l’évènement… ou plus tard, grâce au catalogue papier et au site internet.

Mon ambition est de créer un écosystème lors de chaque intervention en EHPAD, en proposant de faire venir l’esthéticienne de la commune, un photographe local… par exemple. Je suis à la recherche d’indépendants qui veulent s’investir pour être utiles socialement et animer ces journées sur leur territoire.  Et aussi prouver que social et économie peuvent co-exister. À ce titre, j’ai l’immense satisfaction d’intégrer le programme Size Up à partir de cette semaine, un programme d’accompagnement de mesure sociale labellisé au niveau européen. Car prouver les bénéfices et les apport de notre dispositif est un passage obligé pour nous développer. Nous aurons bientôt 4 partenaires « franchisés ». Mon souhait serait que le Comptoir de l’Hirondelle soit présent partout en France et pourquoi pas un peu plus loin en dehors de nos frontières… L’activité est riche de sens, le concept est remarqué… et l’actualité nous montre au quotidien la nécessité de prendre soin des plus fragiles.

Tous droits réservés : Le Comptoir de l’Hirondelle.

Collection de vêtements au prix accessible

Vous avez développé une collection de vêtements étiquetés Comptoir de l’Hirondelle fabriqués en France. Quels types d’habits concevez-vous ?

Des vêtements avec du boutonnage devant, des scratchs derrière, des jupes et pantalons à taille élastiquées. Je privilégie les matières bien souples et extensibles. Nous travaillons en collaboration avec des aides soignants et des ergothérapeutes, en leur demandant conseils et retours sur nos produits. J’ai la chance de pouvoir compter sur des professionnels engagés qui acceptent ma présence lors des moments d’habillage ou de déshabillage, pour bien comprendre les besoins de chacun. Nous proposons une large gamme de tailles, avec certains articles jusqu’au 64. Nous nous attachons à privilégier l’accessibilité à tous les niveaux, y compris au niveau des prix, avec un prix identique, que le vêtement soit « classique » ou « adapté ». 

Les vêtements sont en partie fabriqués et/ou adaptés dans un atelier d’insertion de Roubaix.

L’amélioration à venir dans la fabrication pour la dignité de la personne portera sur la solidité du textile, son extensibilité, sa bonne tenue. Avec mon équipe (une chargée de communication, un chargé du process et bientôt une personne au sourcing produit), nous dénichons et proposons des vêtements provenant d’autres marques qui correspondent à mes critères de confort et de style. Dans les locaux de Tous Ergo, qui a rejoint l’aventure en janvier 2021, nous avons un showroom où vous pouvez venir nous rencontrer et tester nos produits !

Vidéo présentant Le Comptoir de l’Hirondelle.
Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer