ActualitésInterviews - Portraits
A la Une

« Une mode équitable pour un monde plus juste »

Mélanie Chrétien est une styliste québécoise très engagée dans la mode inclusive. En 2019, après 15 années dans le domaine de la machinerie agricole et de la carrosserie, cette mère de famille a suivi des études de stylisme dans une école internationale de mode et design, le Collège LaSalle de Montréal. Son pouvoir ? Habiller avec panache les femmes plus rondes que les autres avec des pièces originales et confortables.

Pouvez-vous nous donner la définition de la taille plus ? 

En fait, le terme taille plus est plutôt ridicule si l’on considère que près de la moitié de la population est en surpoids. Malheureusement il s’agit du terme que l’on emploi le plus en parlant de vêtements d’une taille supérieure à 14 ans, 16 ans, 18 ans, dépendamment de la marque ou de la provenance des vêtements. Disons alors qu’il s’agit des tailles les plus utilisées mais les moins accessibles.  

Pourquoi vous êtes-vous spécialisée dans cette taille inclusive ? Parce que les créateurs de mode ne l’intègrent que très peu dans leurs collections ? 

Tous les corps sont différents alors que les patrons sont tous semblables d’une taille à l’autre. Ce qui m’attire le plus ce sont les différences qui rendent ce monde tellement intéressant et c’est pour cette raison que l’inclusivité m’attire. Puisque je suis moi-même une taille plus depuis toujours, j’ai bien évidement des connaissances plus approfondie dans cette niche en tant que passionnée de mode. Au fil du temps, l’inaccessibilité des vêtements que je désirais acquérir à ma taille m’ont permis de développer différentes approches afin d’adapter ma façon de faire. Par exemple, j’ai ajouté à mon carnet de contacts des couturiers de denim sur mesure, ou j’ai découvert des créateurs adaptant leurs modèles aux proportions de leurs acheteurs. Ainsi, c’est de pouvoir apporter un petit extra dans la penderie de gens qui ont une relation plus difficile avec leur corps ou avec l’accessibilité de vêtements qui leur siéraient bien pour en faire rayonner tout l’extraordinaire. 

Que pensez-vous de l’équitabilité dans la mode ?

 Une mode équitable représente pour moi la conscience, la justice, la reconnaissance et la transparence. On n’a qu’à penser au mouvement #imadeyourclothes et alors le prix des articles prend un sens différent. Comment un chandail pourrait être vendu à profit par une compagnie quelconque à 15$ si l’agriculteur de matière première, les ouvriers de transformation, le couturier, les transporteurs et les employés à la vente avaient été payés justement ? Savoir que l’on contribue au gagne-pain de tous ces gens plutôt qu’à leur exploitation est valorisant et nécessaire pour un monde plus juste.  

Utilisez-vous le plus possible des matières recyclables dans la création de vos vêtements ? 

Je suis styliste, or ce terme s’utilise ici pour désigner une personne proposant des agencements de vêtements et non d’en faire la création. Ainsi je suis chasseuse de trésors vintage, une dénicheuse d’aubaine, une navigatrice de tendance, une acheteuse professionnelle, une créatrice d’images. En réponse à votre question, conscientiser ma clientèle sur une mode durable et une penderie réduite composées de pièces clés originales de qualité adaptative afin de réduire notre surconsommation.

Où trouve-t-on le plus de vêtements de grande taille ? Vous pouvez citer des marques pour aider les citoyennes et citoyens…. 

Dans une optique de mode durable, j’affectionne particulièrement la collection de vêtements proposée par Lézé the Label qui utilise du marc de café, des bouteilles de plastique et des filets de pêche dans la confection de ses tissus. Leurs créations sont un ingénieux mariage de confort, de liberté de mouvement, d’élégance et d’intemporalité. 

Toujours dans le même ordre d’idées, j’apprécie ShegulTomboy XBaacal et Hope & Harvest, pour n’en citer que quelques-uns. Heureusement l’ouverture sur la diversité qui se répand lentement sur notre monde fait sans cesse naître de nouveau petits créateurs et il suffit de rester à l’affût. 

La mode doit être synonyme de confort et bien être…Quels sont les progrès à faire pour que nous arriverions à cela ? 

Afin que l’industrie progresse dans cette direction, nous devons d’abord améliorer notre façon de consommer.  De plus en plus de créateurs embrassent cette vision de la mode, mais davantage serons-nous à privilégier des pièces intemporelles confortables, éthiques, inclusives et davantage l’offre devra s’adapter. Nos achats parlent pour nous.  

Pour ma part, je considère que le confort se retrouve également dans le bien-être de mon esprit lorsque mes achats sont en harmonie avec mes valeurs et ma conscience.   

Quelles sont vos inspirations du moment pour vos créations ?

Vivienne Westwood et Alexander McQueen sont probablement mes créateurs favoris car leurs créations proposent un message ou une histoire. La rue, les musées, toutes formes d’art et Instagram sont également des sources inépuisables d’inspiration lors du processus de création d’agencement de vêtement. 

Par-dessus tout, ce sont les courbes du client et sa personnalité qui créent la magie nécessaire à la création. 

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer