Actualités

Rue du Colibri : confort et style pour la chimiothérapie

En 2018, Angeline Ribadeau-Dumas apprend qu’elle est atteinte d’un cancer du sein. De cette annonce s’ensuit une chimiothérapie, durant laquelle elle dessine des vêtements adaptés aux contraintes liées au traitement. Elle fonde alors la marque Rue du Colibri, pour proposer une gamme de vêtements qui répond aux besoins des patients qui suivent une chimiothérapie.

La difficulté de s’habiller pour une chimiothérapie

La chimiothérapie vise à éliminer les cellules cancéreuses. Par conséquent, le corps est soumis à des changements éprouvants qui entrainent d’importants effets secondaires dont la perte des cheveux, une forte sensibilité cutanée ou encore une baisse de la température corporelle.

Hormis les effets secondaires, le traitement impose le port de dispositifs médicaux. Les patients portent une chambre implantable qui permet l’injection de médicament en limitant les douleurs liées aux piqûres. Ce dispositif nécessite un entretien et un contrôle permanents. Pour cela, le personnel médical doit y avoir accès facilement. Cela signifie que les patients qui portent un Port-a-Cath®, soit une chambre implantable au thorax, doivent partiellement se dénuder pendant plusieurs heures. Cette perte d’intimité est plus ou moins bien vécue par les patients. «Ma dignité est blessée», exprime Angeline sur le site de la marque.

Dans le cadre d’un PICC Line, c’est-à-dire un cathéter dans le bras, le dispositif demande une attention plus particulière encore. En effet, si les tuyaux s’accrochent aux vêtements, le dispositif peut s’arracher, ce qui engendrerait des blessures. Tout comme le Port-a-Cath®, le  PICC Line nécessite d’être vigilant à la composition des vêtements afin d’éviter une irritation cutanée ou une infection. 

Rue du Colibri : une marque pensée pour les patients

La marque a créé des vêtements qui répondent aux différentes problématiques posées par la chimiothérapie. Les effets secondaires du traitement demandent des vêtements conçus à partir de tissus doux. L’ensemble de la gamme est donc composé de coton certifié OEKO-TEX, soit sans produits nocifs qui peuvent aggraver les troubles cutanés du patient. Côté coupe, Angéline et son équipe ont conçu des vêtements avec un système de boutons à pressions qui facilite le déboutonnage et l’accès à la chambre implantée au thorax par le personnel médical. Trois hauts et un manchon sont aujourd’hui proposés sur le site de la marque.  

Les modèles sont tous à manches longues pour protéger la peau des rayons du soleil qui sont incompatibles avec la chimiothérapie. Deux des vêtements sont destinés aux femmes : le premier modèle, COCOONEA, est un t- shirt à manches longues, disponible en 3 couleurs du S aux XL, avec la possibilité de personnaliser le haut. Il s’agit d’un vêtement simple, pratique et confortable au quotidien. Une cliente le décrit comme un «T-shirt merveilleux, agréable et chaud pour les séances de chimio !». Le deuxième modèle, COK’ETTE,  est une chemise pour femme, disponible du S au XXL en deux coloris. Rue du Colibri a imaginé un modèle, qui permet aux femmes de rester chics et élégantes. Cette attention particulière à l’esthétisme du modèle est appréciée : selon Krystel,  «La chemise est parfaite !». Ces deux modèles féminins ont un autre atout : la facilité d’enfilage. Après une chirurgie qui touche le sein ou le ganglion, la mobilité du bras est restreinte. Par conséquent, les deux hauts limitent le mouvement du bras lorsque le patient s’habille, grâce aux systèmes de pressions.

Du fait qu’elle soit récente, la marque propose à ce jour un unique t-shirt pour homme, COOCONEO, à col tunisien, disponible en S et en M, en bleu marine. Enfin, on peut aussi trouver sur le site un manchon appelé ECLIPSEO, disponible en plusieurs coloris. Ce modèle permet de porter des vêtements à manches courtes tout en protégeant le Cathéter.

Rue du Colibri n’est pas la seule marque à se tourner vers les patients qui portent une chambre implantable. Garance, par exemple, propose aussi des produits adaptés aux besoins des patientes en chimiothérapie. A suivre sur bienaporter.com !

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer