ActualitésDécouvertes

Private Policy et Chella Man s’allient pour la beauté d’être sourd

Le label new yorkais PRIVATE POLICY s’engage en direction des personnes malentendantes grâce à une « alliance » inédite.

Quelques semaines seulement après les présentations des collections Automne-Hiver 2021-2022, le label new yorkais PRIVATE POLICY dévoile  en effet une collaboration exclusive. La marque de streetwear s’est associée à Chella Man, activiste et artiste multidisciplinaire, pour concevoir une série de bijoux d’oreilles intitulée « The Beauty of Being Deaf » (que l’on peut traduire « La beauté d’être sourd » en français). Vendus entre 330 et 620 US Dollars sur internet, 50% des bénéfices seront reversés au Deaf Queer Resource Center

Transgenre et sourd, c’est à travers l’art que Chella Man a trouvé sa voie. Entre écriture, dessins et vidéos YouTube où il promeut l’acceptation de soi, il s’est rapidement imposé comme un activiste phare des communautés transgenres et malentendantes. Une médiatisation qui lui a même permis de camper le rôle de Jericho dans la série Titans diffusée sur Netflix. En attendant la publication de son livre Continuum en juin prochain, où il reviendra sur la façon dont ses différentes identités s’entremêlent (sourd, transgenre, genderqueer, chinois et juif),  il co-conçoit des bijoux avec PRIVATE POLICY. L’idée ? Mettre en valeur les appareils auditifs des personnes sourdes et malentendantes pour les arborer fièrement.

Haoran Li et Siying Qu, fondateurs de la marque PRIVATE POLICY, ont pour habitude de dénoncer les injustices que subissent les minorités américaines. Ils ont récemment pris position contre le racisme que subissent les personnes asiatiques (plus que jamais au cœur de l’actualité), nommé leur sac phare « Not a gun » et se sont attaqués au business pharmaceutique outre-Atlantique. Ils avaient d’ailleurs fait appel à Marsha Elle, mannequin en situation de handicap, pour promouvoir leur collection « Get Well Soon » à l’automne dernier. Il leur a donc semblé tout naturel de prendre position à l’occasion du mois de l’Histoire sourde aux États-Unis.

Les bijoux de la série « The Beauty of Being Deaf » sont accompagnés d’une vidéo où Chella Man, Raven Sutton (danseuse) et Rayly Aquino (mannequin) signent un poème sous l’eau. Le court métrage, bouleversant, est à consommer sans modération.

Cette association à but non lucratif protège et revendique les droits des personnes LGBT sourdes et malentendantes, qui sont confrontées à une double discrimination de par leur handicap et leur identité de genre ou orientation sexuelle.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer