ActualitésChaussuresCollectionsModeMode pour tousShopping

FlyEase: les chaussures qui s’enfilent sans les mains

Les baskets sont des chaussures démocratisées et portées par un grand nombre d’entre nous. Or, bien que très confortables, elles présentent des inconvénients : des lacets qui se défont et des modèles qui ne s’enfilent pas facilement. Pour remédier à ce problème, Nike a développé une technologie FlyEase qui permet de mêler esthétisme, confort et sécurité.

D’où vient cette idée ?

En 2015, Mark Smith,  PDG de la marque américaine Nike, reçoit la lettre de Matthew Walzer, un lycéen de 16 ans. Né prématurément de deux mois avec des poumons sous-développés, il est atteint d’une paralysie cérébrale, qui restreint ses mouvements. Dans sa lettre, l’adolescent  évoque son handicap et sa difficulté à se chausser seul  : «Mon rêve est d’aller à l’université de mon choix sans avoir à me soucier que quelqu’un vienne attacher mes chaussures tous les jours. J’ai porté des chaussures de basket Nike toute ma vie. Je ne peux porter que ce type de chaussure, car j’ai besoin d’un support de cheville pour marcher. À 16 ans, je suis capable de m’habiller complètement, mais mes parents doivent encore attacher mes chaussures. En tant qu’adolescent qui s’efforce de devenir totalement autonome, je trouve cela extrêmement frustrant et, parfois, embarrassant ». Ainsi, le lycéen souligne son désir d’indépendance et sa volonté à l’avenir de pouvoir enfiler ses chaussures sans aucune aide.

Tobie Hatfield (à gauche) et Matthew Walzer ( à droite)

Pour répondre à sa demande, Nike développe une technologie FlyEase qui permet d’enfiler les chaussures plus facilement.  Le designer Tobie Hatfield, frère de Tinker Hatfield (le créateur du modèle Air Max), prend le projet en main, avec l’aide de Matthew. D’une part, il s’agit de développer une chaussure facile à mettre et à enlever. Les lacets sur les modèles ordinaires nécessitent un certain nombre de gestes, qui peuvent compliquer le quotidien.  Afin de résoudre le problème, Tobie met en place sur la chaussure une fermeture zippée qui s’ouvre au niveau du talon et qui limite les mouvements nécessaires en un simple geste. D’autre part, même si l’objectif est de faciliter l’enfilage, l’aspect esthétique et performant de la chaussure n’est pas négligé. En effet, Tobie et Matthew voulaient créer un modèle confortable et sécurisé, semblable aux autres chaussures de sport.  Pour mener ce projet à bien, la chaussure est inspirée d’autres modèles, tels que  la Nike Hyperdunk et la Zoom Soldier, qui permettent le soutien nécessaire à la cheville de Matthew. De ce projet est né le modèle LeBron Zoom Soldier 8.

LeBron Zoom Soldier 8

Même si la chaussure n’était au départ destinée qu’à Matthew, elle a été commercialisée aux États-Unis en 2015 afin de répondre à la demande. En effet, Tobie Hatfield a conscience des enjeux présents : « Il y a un réel besoin d’une solution comme celle-ci et ça fait du bien de faire partie de quelque chose qui va aider tant de gens. Comme l’astérisque accompagnant l’énoncé de mission de Nike dit: « Si vous avez un corps, vous êtes un athlète ». Cela signifie tout le monde et nous ne l’oublions jamais ».

La démocratisation du FlyEase

Pour rendre ses modèles plus accessibles à tous, Nike a développé la technologie FlyEase sur plusieurs autres chaussures, en commençant par d’anciens modèles.  En 2021, à l’occasion des 30 ans du modèle, la marque a sorti les Air Max 90 dotées du FlyEase, qui s’enfilent juste en glissant le pied à l’intérieur de la chaussure! Ce modèle permet l’accès à tous à cette paire mythique de la marque américaine.

Puis, Nike l’a intégrée dans de nouveaux modèles. En février 2021, la marque a créé un modèle inédit qui, comme le modèle précédent, s’enfile sans les mains et qui s’enlève en exerçant une pression au niveau du talon. Nike s’impose comme le leader de la démocratisation du sport chez les particuliers… mais aussi les professionnels !

En effet, l’escrimeuse handisport italienne Bebe Vio rencontre des difficultés pour se chausser seule. Elle explique le changement apportée par la technologie FlyEase : «Avec la Nike GO FlyEase, il me suffit de mettre mes pieds et de sauter dessus. Les chaussures sont un nouveau type de technologie, non seulement pour les athlètes adaptatifs, mais aussi pour la vraie vie de chacun. ».

Nike Go FlyEase

Une innovation dans le monde de la mode et du sport

Si ce modèle sort du commun, c’est parce qu’il propose une chaussure sans lacets, facile à enfiler et à enlever. En effet, les lacets demandent une motricité et des gestes contraignants, afin de s ‘assurer de la sécurité de la chaussure. Ils peuvent aussi se défaire facilement et être à l’origine d’une chute ou d’une blessure à la cheville.

Les chaussures sans lacets sont donc plus sécurisées et pratiques. Outre cela, les modèles proposés par Nike sont plus faciles à enfiler. Mettre une chaussure demande à la fois l’usage des mains et une pression exercée par le pied. Ceci peut entraîner des blessures et des douleurs dans les articulations et sur la peau. Les chaussures Nike remédient à ce problème en assurant un enfilage rapide et en douceur.


Nous n’avons pas encore eu l’occasion de tester le FlyEase. Et vous ? Qu’en avez-vous pensez ?

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer