Actualités

S’habiller avec un lymphœdème !

Pas simple de s’habiller quand on a le bras, la jambe ou une autre partie du corps très gonflée ! C’est pourtant ce que vivent quotidiennement environ 250.000 personnes en France, majoritairement des femmes, du fait d’un lymphœdème. Le shopping devient alors un véritable casse-tête, qui doit parfois laisser place au système D pour adapter soi-même certains vêtements. Bienaporter.com vous en dit plus !

Le 6 mars est la journée internationale du lymphœdème, une maladie encore mal connue qui consiste en une anomalie ou un dérèglement du système lymphatique. Il peut être présent dès la naissance et se développer ultérieurement, ou bien apparaître à la suite d’une chirurgie opératoire comme une mastectomie. Parmi les conséquences, un gonflement du bras, de la jambe ou d’une autre partie du corps qu’il faut tenter de contrôler avec des bandages, bas ou manchons de contention, et qui est très contraignant pour s’habiller et se chausser !

Le défi, c’est alors de trouver des vêtements qui ne serrent pas afin de ne pas accentuer l’œdème, qui s’enfilent facilement malgré la raideur du membre affecté et qui permettent de garder une silhouette harmonieuse. Dominique, atteinte d’une lymphœdème dit primaire, choisit toujours des pantalons larges dont le bas mesure au moins 36 centimètres à plat. « Je ne supporte pas que l’on voie, ni même que l’on devine mon lymphœdème. Je choisis toujours des formes très amples. La mode actuelle m’arrange plutôt bien avec le retour en force de coupes très ample, comme ce pantalon cargo de chez ASOS (en couverture, ndlr). Mais ce n’est pas toujours aussi facile » témoigne-t-elle.

Top à manches chauve-souris de chez H&M
Top à manches chauve-souris de chez H&M

Pour Arlette, la recherche porte surtout sur des petits hauts et des vestes aux emmanchures et manches larges pour passer son bras gonflé. « Des coupes chauve-souris ou kimono sont très faciles à enfiler, mais elles sont souvent assorties de manches ¾, qui ne descendent pas assez pour couvrir tout le bras. ». Florence, pour sa part, préfère que le tissus soit extensible : « Les matières hyper extensibles sont idéales pour mon bandage multi-couches, que je dois porter 3 fois par semaine. Sinon, c’est compliqué d’ajuster la manche, de bien la positionner au niveau de l’épaule. A moins que la manche et l’emmanchure soient vraiment très très larges !« .

On l’aura compris : selon la taille du lymphoedeme et son emplacement, on trouvera plus ou moins son bonheur dans les boutiques de prêt-à-porter. Tout dépend des tendances, et la mode actuelle au oversize nous va plutôt bien ! Vous êtes concerné par un lymphoedème ? Vous pouvez vous inscrire sur le groupe intitulé « S’habiller avec un lymphoedème » afin de partager votre expérience et vos conseils avec d’autres personnes elles aussi concernées.

Tags
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer